Fréquence
Grands Lacs
1ere Radio FM indépendante
du Nord Landes, du littoral landais
et du Grand Dax
FGL La Radio
qui a la Côte !
89.3 Nord des Landes
91.1 Mimizan & littoral
93.7 Ste-eulalie-en-born
94.7 Grand Dax
98.3 Plages Océanes

Réseaux Sociaux

Publicité

BISCARROSSE - MIMIZAN

Météo Biscarrosse © meteocity.com

GRAND DAX

Météo Dax © meteocity.com

ARCACHON

Météo Arcachon © meteocity.com

Rubrique fgl

A la Une

L'info

Scot du Born : réunion publique à Mimizan ce 24 mai 2018, au Forum C’est votre territoire, votre bassin de vie tel qu’il s’anticipe et se présentera…
Réunion publique de présentation du document d’orientation et d’objectifs du schéma de cohérence territoriale, traduisez le Scot du Born. Deuxième réunion au Forum de Mimizan ce jeudi 18h, après celle de Parentis en Born qui n’avait rallié qu’une 20aine d’administrés.
Mais de quoi s’agit-il au juste ? Vous entendrez les explications de Gilles Testud, directeur de la CCGL en charge du Scot. Chacun peut participer à ces réunions, comme celle de Mimizan, pour s’informer et interagir, a rajouté Gilles Testud.
A Virginie Peltier présidente de ce Scot de nous avoir éclairé sur le secteur en question et les objectifs. A quoi ressemblera donc ce territoire d’ici deux décennies, quelles préconisations (en d’autres termes) souligne ce document ? Autre réponse de la présidente Peltier qui entend dresser à ce micro le décor possible, celui du moins qui se profile.
‘Evolution de l’urbanisme mais pas que’ a surenchéri l'intervenante. Elle a aussi évoqué les services dédiés.

Toute l'actualité du Nord des Landes, du Littoral et du Grand Dax. C'est ici... Joyce Jonathan, Boostee, Jéremie Clamme et Madame Monsieur sont les têtes d'affiche des 21èmes Océanes de la radio (créées par Hervé Delrieu, Stéphane Le Flohic et Didier Lumalé)
'Théâtre en Vrac' à Parentis et Biscarrosse : Pascal Pilon et Lily Chenu ont évoqué cette folle semaine
Soustons : un poids lourd a failli polluer l'étang
Roquefort : évacuation pour fuite de gaz
Ychoux : le maire appelle la population à garder son calme après la tentative d'assassinat de dimanche. L'avocat du retraité se livre dans la presse écrite...
Routes des Landes : un chauffeur de poids lourd portugais ivre en garde à vue. C'était A63 à Labouheyre
Zodiac : 3 ans après la marque française a repris des couleurs
Football : Toulouse en passe de sauver sa place en Ligue 1
Météo : chaude puis électrique ces prochains jours sur les Landes


Le Sport

On en parle

Toute l'actu sportive FGL des Landes et du Sud Gironde... SURF,
Pleins feux sur le seignossais Justin Becret qui a, dimanche à Biscarrosse, viré en tête du Junior Pro 2018, tour Européen.
Âgé de 16 ans, ce grand espoir du surf français devance le mimizannais de 14 ans Noa Dupouy.

FOOTBALL,
Bordeaux qualifié pour les tours préliminaires de l’Europa League et Toulouse barragiste, c’est le résumé de la dernière journée de championnat de Ligue 1

Concernant la Stade Montois, club de N2, possible retour au poste d’entraîneur de l’ancien joueur et coach de la réserve Chiarello, Thierry de son prénom.
Il devrait succéder à Stéphane Mottin.

Tournoi de la ville et des commerçants, par le FC Born à Mimizan du 4 au 9 juin.
Celui de Biscarrosse a lieu du 13 au 15 juin, Stade Ducom.

COURSES,,
Dimanche, par les Loustics à Ychoux, 4ème Foulées des écoles, une épreuve relais parent-enfant.

PALA ET PELOTE,,
½ finale samedi à Soustons du championnat de France de grosse pala.
13ème Tournoi international des Landes du 30 mai au 2 juin à Saubrigues.

BASKET,
Final Tour de la Super Coupe ‘Sud Ouest’ vendredi et samedi à Pomarez.
Dax/Gamarde est toujours en lice...

PÊCHE,
Concours de pêche à la truite ce dimanche à Saint Paul en Born.

RANDONNÉE,
A Sanguinet ce samedi, 3ème ‘Rando gourmande nocturne’.

PIROGUES,
Championnat régional de Nouvelle-Aquitaine ce samedi à Biscarrosse-Navarrosse.
Deux courses sont au programme, à 10h30 et 14h30, courses ouvertes au Kayaks et stand-up paddle.

C'est, à Parentis en Born et Biscarrosse, la semaine de 'Théâtre en Vrac' L’heure du théâtre a sonné en Pays de Born, comme chaque saison et depuis de très nombreuses années à Parentis et Biscarrosse où ‘Théâtre en Vrac’ propose le travail, en 5 pièces jouées, des options théâtre de la cité scolaire Saint Exupéry. Une semaine importante pour les élèves de Pascal Pilon et Laurence Neyen, un rendez-vous incontournable pour ces professeurs de Lettres et de théâtre.
Enseignement de l’Art dramatique de la seconde à la terminale, c’est l’originalité de la cité scolaire Nord-landaise, unique dans le département des landes. Objectifs : brûler les planches avec passion pour ces jeunes en devenir, avec, cette année, une très belle programmation.


Sortir ?

Artiste FGL

Océanes de la radio à Biscarrosse-Plage. Bientôt l'un des plus grands plateaux FM Français Plus de deux décennies sous les étoiles….pour un nouvel et exceptionnel anniversaire ce 2 juin avec un plateau FM géant où de nouvelles ‘stars’ brilleront, ici chez vous en Nouvelle-Aquitaine, à Biscarrosse-Plage dans les Landes !

Contre vents et marées...place à la musique au pied de la dune
Fille aînée de Biscarrosse-Plage et forte de ses 10 à 15 000 âmes chaque premier samedi de juin, les Océanes (version plein air) demeurent de ces institutions indétrônables qui, au même titre que le 14 juillet et le 15 août, appellent chacun à sortir de son nid douillet...
Qu’importe le ciel, elles programment de prestigieux artistes parmi les plus vus sur le web et les plus programmés de France et d’Europe, sacré référence pour cet événement radiophonique

La reconnaissance d'un public venant des quatre coins de France...
Aujourd’hui et encore, et plus que jamais, elles ouvrent l’été devant une dune humaine où la verte herbe ne semble plus exister. Sans grain de sable pour faire dérailler la formidable ‘machine’ portée avec passion par une centaine de bénévoles.
Le rendez-vous des 'forces-vives' où il fait bon vivre !
Six mois (ou plus) de travail en amont pour convaincre partenaires et stars du petit écran (et du show-biz) pour qui Biscarrosse n’était jusqu’en 1998 qu’une simple station balnéaire.
La ville et le Casino l’ont compris depuis longtemps, eux qui accompagnent Hervé Delrieu, Madeu, Bernard Dubois, Rémi Béziat, Stéphanie Galera, Christophe Darcos, Arnaud Dassié et les autres...
C'est ancré, les Océanes annoncent la chaude, insouciante et belle saison, dans un écrin magique, au pied du grand bleu, boulevard des Sables avec une scène de plus de 100 m², un écran géant à leds et leurs décibels, suivies en parallèle et en 'live' par des milliers d’internautes (sur le site et le Facebook FGL cette année) depuis plusieurs années déjà.

D'illustres noms ont foulé sa scène géante…
Car l’un des plus gros événements radiophoniques de France brille de toute son 'aura' et de ses vedettes passées, de sacrées références pour sa grande famille qui œuvre en coulisses, dans un village grouillant de notes, de rires, de tracts et délires, un monde à part.
Parmi les plus grands ayant foulé ses planches citons Carole Fredericks, Michaël Jones, Murray Head, Magic System, Hugues Aufray, les finalistes de The Voice, Willy William, Imany, Manau, Tina Arena, Elmer Food Beat, Collectif Métissé, Jean-Pierre Mader, Julie Zenatti, Nathasha Saint Pier, Boulevard des Airs, Grâce, Lââm, Renaud Hantson, Nicolas Peyrac, Émile et Images, Bernard Laporte, Jean-Pierre Papin, Maïté etc.

D’autres arrivent… !
Pour souffler ses 21 bougies, une nouvelle et fraîche édition est programmée ce 2 juin (dès 21h15).
BOOSTEE, MADAME MONSIEUR, Joyce JONATHAN, Jérémie CLAMME, NAYA, Charlie BOISSEAU, Antoine GALEY, HAYLEN et la Troupe IMAGINE enflammeront la scène du samedi.

Mais déjà 2019 se précise comme horizon doré de ces Océanes que vous aimez. L’âge de la majorité à l’américaine pour qu'elles puissent enfin entrer dans un costume de paillettes encore plus grand, restant gratuites pour tous…
COCK ROBIN, groupe mythique pop rock américain, s’est déjà engagé à fouler ces planches le 1er juin de l’année prochaine
Mais chuttttt, ceci est une autre histoire….comme le chantait ici même Gérard Blanc aujourd'hui disparu

Charlie Boisseau : le 'Roi' Arthur défie les spectateurs des Océanes de la radio ce 2 juin 2018 Ce 2 juin, les filles n'auront d'yeux que pour lui...car elles sont ses reines !
Né à la fin des années 80 à Alès, petite ville du sud de la France, Charlie détenteur d'un diplôme d'infirmier en psychiatrie, a consacré, depuis l'enfance, tout son temps libre à l'apprentissage et à la pratique de la musique. Grand Père chanteur, Père professeur d'art appliqué, artiste peintre et musicien, Charlie ne pouvait que baigner dans un univers vivant, musical et coloré.
Son bac littéraire obtenu en parallèle avec une éducation musicale au sein du Centre Culturel Alésien, il suit des cours de piano pendant près de 10 ans. Remarqué par le corps enseignant qui mise sur lui, Charlie atteint là un bon niveau technique et apprend la relation au public, une approche lente de la scène et commence à s'accompagner à la guitare.
Fougueux, encouragé et poussé par ses proches, le jeune artiste ne résiste pas à la scène et ose des challenges qui l'amèneront, en 2009, jusqu'au festival du rythme de Saint Jean du Pin, événement qui attire un nombreux public connaisseur et où il récolte un beau succès.
En 2014 les producteurs de 'The Voice 3' le découvrent à travers quelques vidéos postées sur le Web et lui proposent de participer au casting.Il atteint les quarts de finale avec des votes très importants des téléspectateurs.
C'est là que le producteur Jeff Barnel le remarque et lui propose de s'occuper de sa carrière d'auteur, compositeur, interprète.
Son charisme et son timbre de voix tellement particulier attirent l'attention de Dove Attia qui le choisit pour participer au spectacle muscial : 'La Légende du Roi Arthur'. Et bien sûr ça ne pouvait être que pour le rôle de Lancelot.
Bienvenue à toi sur la méga scène des Océanes...


  • Artiste FGL

    Bernadette Petitpas et les commerçants biscarrossais

    A vos pinceaux et expos !

    Et si l’Art occupait sur la région des Grands Lacs des espaces piétons et commerciaux ?
    C’est à cette question que tente de répondre l’amatrice et peintre Bernadette Petitpas, d’autre part ‘coupable’ dans le bon sens du terme de mettre sur orbite par de belles programmations la Galerie de l’Orme de Biscarrosse.
    ‘A vos toiles et chevalets’, c’est l’expo qu’elle entend mettre en place ces 22 juillet et 19 août (de 15 à 22h), à la demande des commerçants.
    A Bernadette de s’être souvenue du légitime succès rencontré par l’opération de début juin qu’elle a amené dans la cour du château de Montbron de Biscarrosse-ville. ‘Peindre en pleine nature’ a porté ses premiers fruits.
    Pour le plaisir des visiteurs et le vôtre, inscriptions pour ce 22 juillet au 06-65-35-85-91

UN COMMENTAIRE ? PARTAGEZ LE !

Pour laissez un commentaire vous devez être connecté à votre compte facebook ou autre...
  Votre annonce pub ici ?

DERNIERS ARTISTES

La Troupe IMAGINE, ouverture des Océanes de la radio 2018 La Troupe IMAGINE, créée par Gérôme Richet, a vu le jour en 2011.
Soucieux des attentes d'un public hétéroclyte, il décide de réunir sa propre équipe afin de développer une démarche de création, en accord avec les désirs des spectateurs. C'est pour cela que la troupe propose d'une part ses différents spectacles, mais a aussi la capacité de s'adapter à la demande, en créant sur mesure des prestations.
Metteur en scène et chanteur, Gérôme travaille en collaboration avec Romain Pagnier, danseur, chorégraphe et capitaine de l'équipe. Depuis, la troupe propose ses spectacles dans toute la France, mais également à l’étranger. Appréciés pour leurs costumes haut de gamme et leurs chorégraphies modernes et variées, chaque spectacle se veut unique et esthétique, dans l'univers qui lui est propre.
Tous leurs spectacles sont chantés en direct. Les artistes évoluent dans des décors créés de toute pièce et les jeux d'interprétation sont sublimés par des costumes créés sur mesure dans leurs ateliers, au Mirage. Vous resterez ébloui par le talent et la personnalité de chacun des artistes, qui vous feront passer un moment exceptionnel et magique.

Charlie Boisseau : le 'Roi' Arthur défie les spectateurs des Océanes de la radio ce 2 juin 2018 Ce 2 juin, les filles n'auront d'yeux que pour lui...car elles sont ses reines !
Né à la fin des années 80 à Alès, petite ville du sud de la France, Charlie détenteur d'un diplôme d'infirmier en psychiatrie, a consacré, depuis l'enfance, tout son temps libre à l'apprentissage et à la pratique de la musique. Grand Père chanteur, Père professeur d'art appliqué, artiste peintre et musicien, Charlie ne pouvait que baigner dans un univers vivant, musical et coloré.
Son bac littéraire obtenu en parallèle avec une éducation musicale au sein du Centre Culturel Alésien, il suit des cours de piano pendant près de 10 ans. Remarqué par le corps enseignant qui mise sur lui, Charlie atteint là un bon niveau technique et apprend la relation au public, une approche lente de la scène et commence à s'accompagner à la guitare.
Fougueux, encouragé et poussé par ses proches, le jeune artiste ne résiste pas à la scène et ose des challenges qui l'amèneront, en 2009, jusqu'au festival du rythme de Saint Jean du Pin, événement qui attire un nombreux public connaisseur et où il récolte un beau succès.
En 2014 les producteurs de 'The Voice 3' le découvrent à travers quelques vidéos postées sur le Web et lui proposent de participer au casting.Il atteint les quarts de finale avec des votes très importants des téléspectateurs.
C'est là que le producteur Jeff Barnel le remarque et lui propose de s'occuper de sa carrière d'auteur, compositeur, interprète.
Son charisme et son timbre de voix tellement particulier attirent l'attention de Dove Attia qui le choisit pour participer au spectacle muscial : 'La Légende du Roi Arthur'. Et bien sûr ça ne pouvait être que pour le rôle de Lancelot.
Bienvenue à toi sur la méga scène des Océanes...

Joyce Jonathan aux Océanes 2018 Joyce Jonathan (auteur-compositrice interprète française née le 3 novembre 1989) est donc de retour sur les planches des Océanes de la radio, quelques années après.
Musicienne accomplie (elle apprend le piano à l’âge de 5 ans, puis la guitare à l’adolescence), passionnée et cachottière depuis toujours, elle s’inscrit à 12 ans à des cours de chant sans en informer ses parents. Quelques années après, c’est avec plus d’une centaine de chansons écrites et composées, qu’elle se lance dans l’aventure My Major Company en 2008, à 18 ans.
Rapidement, ses titres sont plébiscités par les internautes et elle réunit les 70.000 euros nécessaires à la production de son premier album grâce à plus de 480 contributions. L’opus, Sur mes gardes, porté par les singles 'Je ne sais pas' et 'Pas besoin de toi' arrangé par Louis Bertignac sort en janvier 2010 et est certifié disque d’or à peine quelques mois après sa sortie.
En 2013, elle dévoile un deuxième album, Caractère, sorti chez Polydor et dont le 1er extrait 'Ca ira' s’illustre dans les charts français et les classements des ventes. Certifié disque de platine en quelques semaines d’exploitation, l’album sera suivi d’une seconde tournée en France et en Asie, où Joyce connait une popularité grandissante. En février 2016 sort son troisième album, Une place pour moi, incluant notamment un duo avec Vianney 'Les filles d’aujourd’hui' mais aussi les singles 'Le bonheur' et 'Je ne veux pas de toi'
Elle prépare aujourd’hui un nouvel album avec le label indépendant Play Two, dont elle dévoilera le premier single 'On' (prononcé en anglais) le 4 mai 2018
Joyce, les landais et girondins t'attendent !

'Madame Monsieur' ce 2 juin à Biscarrosse-Plage C'est fait, ils seront donc ce 2 juin sur la scène géante des Océanes de la radio, à Biscarrosse-Plage (40)...
À deux pour regarder le monde, mieux le voir et l’entendre, absorber le mouvement et en faire des chansons. Madame Monsieur ne sait faire que ça : raconter des histoires, réelles ou inventées, mais des histoires qui touchent au cœur.
Le prisme de leur regard réfléchit des mots cinglants, précis, sur une toile de sons résolument modernes; un coup de fouet dans la pop française. Chacune de leur chanson est la photographie d’une émotion, comme prise sur le vif, dans un besoin urgent de raconter l’époque et de comprendre ceux qui la font.
Emilie Satt et Jean-Karl Lucas forment un duo sincère et vibrant, une unité de création moderne et puissante.
Un an après la sortie remarquée de leur EP "Tandem" (Smile, Morts ou vifs…), Madame Monsieur revient avec "Vu d’Ici", un premier album fort et important, à paraître au printemps 2018.
13ème du Concours de l'Eurovision avec 'Mercy', le duo humera l'air iodé du plateau FM géant, pour votre seul plaisir

Boostee revient en tête d'affiche des Océanes 2018 C’est à l’âge de 13 ans que Mehdi, alias Boostee découvre l’album de Lil’Bow Wow. Le coup de coeur est immédiat et pendant les 3 ans qui suivent, il n’a cesse d’écrire des paroles de chansons, dans sa chambre, au collège, le jeune rappeur ne manque pas une opportunité de se donner en spectacle, reprenant les titres cultes des rappeurs américains. Il a désormais la conviction que cela représente bien plus qu’un simple passe temps: il veut faire de la musique sa vie.
Un 1er EP 'By Myself' éveille l’intérêt du Conservatoire de musique de la ville de Cholet dont il est originaire, ou il travaillera pendant deux ans sur la création musicale, l’enregistrement, et la présence scénique.
Le bac en poche, Boostee se consacre entièrement à la musique. Il continue d’écrire avec son ami d’enfance Nino Vella , Beat Maker et musicien confirmé. Fin 2014 sort l’EP 'Rêve de Gamin'. Un mini album à l’image de Boostee, sincère et exalté. Il garde le contact avec son public en publiant une nouvelle vidéo chaque semaine sur youtube, les 'Boostee Monday'.
Un nouveau single 'Feel Alone', début 2016 un titre dans l’air du temps dédié à une génération à fleur de peau, qui se classera 15e de l'airplay radio. 'Pop Corn' sort à l’été
2016, immédiatement plébiscité par les radios et depuis certifié Disque de Platine avec plus de 20 millions de streams et téléchargements.
Bluesky son premier album parait le 17 mars 2017 sur le label Polydor / Universal. Enregistré entre Paris et Cholet, il regroupe 13 titres dont les singles Feel Alone, Pop Corn, Let Me Love et Smile ainsi qu’une reprise d’une chanson de Curtis Mayfield popularisée par
Bob Marley 'Keep on Moving '.
Le 23 mars Boostee a présenté son album live lors d’un premier show à Paris aux Etoiles, et participe à plusieurs festivals durant l’été: Poupet, Estivale Open Air, et Fêtes de Genêve en Suisse ou encore à un show pour la radio russe Europa + à Moscou devant 300000 personnes.
Toujours un pied en studio, il écrit également une chanson pour le jeune Quebecois Lenni- Kim, un duo avec Navii et sort un nouveau single imparable qui sent bon l’été indien : Hello Aloha.
L’année 2017 se termine avec sa nomination aux NRJ MUSIC AWARDS dans la catégorie ‘Révélation francophone’ une vidéo avec le youtubeur star Youtunes (qui totalise plus de 6 millions de vues, et l’enregistrement d’un featuring sur le nouvel album de Slimane (Luna)
Janvier 2018 sonne la date de retour en studio, pour l’enregistrement d’un deuxième album, prévu pour la fin d’année.
Le premier extrait a été dévoilé le 30 mars : 'M.A.D', un titre qui annonce une nouvelle étape dans la carrière de Boostee, à l’image du 2e album en préparation.
M.A.D. pour My American Dream, une chanson qui dresse un bilan sur le chemin parcouru vers le rêve d’enfance, l’ambition de vivre de sa passion, et bien sûr un clin d’oeil aux artistes qui lui ont donné envie de faire de la musique. Le rêve américain de Boostee est celui ou tout est possible, ou chacun peut accomplir son rêve si il s’en donne les moyens.
Quel bonheur pour les Océanes de la radio de retrouver 'Boostee' ce 2 juin. Il avait en 2017 mis le feu àla manifestation devant des milliers de fans. Bis répétita Boostee ?!!!!!

Naya, la nouvelle voix pop française, enchantera ce 2 juin 2018 les Océanes de la radio 'I am not like the other girls of my age, my universe is so far from theirs' chante Naya en ouverture de Jukebox. Et il est vrai que, si Naya est, par certains aspects, une pure 'Millenial', son histoire croise les années 60 et l’ère Youtube. Naya est née en 2000, a commencé le piano à cinq ans au Conservatoire, la batterie quelques années plus tard ; elle a découvert les Beatles à dix ans en vinyl grâce à la collection de ses parents, s’est mise à chanter dans la foulée et a peaufiné son apprentissage de la guitare via des vidéos sur internet, après que son père lui ait appris quelques accords. Elle commence rapidement à picorer sur le web et dans la discothèque familiale de quoi se constituer une culture musicale solide, et apprend assez d’anglais pour composer, à douze ans, sa première chanson, inspirée par un voyage en famille à New York.

Il y a là un peu d’algorithme (on imagine l’arborescence qui la fait passer d’un coup de foudre originel pour les Beatles à la pop de Jake Bugg, puis aux productions plus vastes de The Lumineers et Of Monsters and Men), et beaucoup de chair et d’os (les parents, eux-mêmes musiciens, font tourner PJ Harvey, Radiohead et Cat Power sur la platine du salon). Depuis quelques mois, elle s’accompagne sur scène d’un looper, et explore des sonorités électroniques dans son tout nouveau home studio, qui insufflent une tonalité plus mélancolique à son tempérament joyeux.

En 2013, Naya a déjà une petite réputation sur les scènes des environs de Bordeaux : elle a joué en première partie de Mademoiselle K, Fauve ou Rover, a affiné son jeu de scène, depuis une première expérience grisante au skate park de Libourne. Son set s’est d’ailleurs enrichi de quelques compositions originales.

Naya est encore très jeune (16 ans), mais a étonnamment pris son temps : deux ans après la parenthèse 'The Voice Kids', dont elle a été finaliste en 2014, elle joue à la Boule Noire à Paris, est repérée par Sony Music, et sort aujourd’hui un premier EP constitué de ses cinq premières compositions. L’été dernier, elle a fait la tournée des festivals (Musilac, Le Big Festival...), a accompagné Jain pour cinq dates de sa tournée française. Depuis deux ans, elle compose ses propres chansons, dont elle a enregistré les maquettes dans le home studio d’un ami de ses parents. Elle y apporte sa voix incroyablement mûre, ses airs accrocheurs, mais aussi ses idées de production et d’arrangements. Naya aime être seule maître à bord, écrit sur ce qu’elle voit et ressent, ne s’interdit pas de chanter un jour en français, inspirée par les francophones qu’elle découvre peu à peu : le Prince Miiaou, Peter Peter...

Naya vit un conte de fées où les heures de travail, d’apprentissage, de répétition, la curiosité insatiable, l’expérience accumulée depuis quatre ans sur des scènes de plus en plus grandes, remplacent la traditionnelle baguette magique. En première L au lycée, elle vit, pense, respire musique, mais se passionne aussi pour la littérature, dessine beaucoup, et garde les écoutilles grandes ouvertes sur le monde, découvre chaque jour de nouvelles voix à aimer, de nouveaux sons dont s’inspirer, puisant toujours en elle une créativité déjà impressionnante. 'Ma meilleure amie, c’est ma musique', dit-elle.

L’EP

En cinq chansons, une artiste est née. La première identité est bien sûr la voix de Naya, douce et très affirmée, bluesy mais mise au service d’une pop rêveuse et mélancolique, habitée de fantômes (Ghost By Your Side) ou d’envies d’ailleurs (Girl on The Moon). Autour de l’architecture guitare-voix se déploie une production riche qui laisse la mélodie au cœur et prend des libertés avec les canons de la folk pour s’ancrer profondément dans les sonorités contemporaines. De la pure pop, cuvée 2017.

Jeremie Clamme, le tube de l'été en exclu sur les Océanes de la radio, ce 2 juin à Biscarrosse Attention, c'est une exclu, le 1er single de Jérémie Clamme arrive ce mois de mai, et vous n'avez pas fini d'en entendre parler, de l'entendre nous le soulignons.
Après vous avoir fait découvrir les stars Boulevard des Airs, Claudio Capeo ou encore Hoshi et Trottoir d'En face, les Océanes de la radio récidivent...
Attention grosse communication médias, passage en radios nationales, signature dans une grande Major et album en préparation annoncé en sortie ce mois de juin 2018, vous aurez la primeur d'un futur grand lors de cette 21ème édition
Jeremie, c'est un univers bien à lui, un beau parcours et de belles expériences en tant que chanteur dans le groupe Echomatic puis WeltEnd et un passage dans The Voice ou il a été jusqu'au Battle.
Notre colmarien préféré nous revient avec ses amis Ludovic Roth et Guillaume Koch, sous son nom Jérémie Clamme et ce premier EP "Animal".
Touche-à-tout, éclectique, au croisement de la pop et du folk, teinté d’électro, Jérémie efface les barrières entre la synth wave 80’s et les rythmiques de ses contemporains. En constante interrogation, ouvert sur le monde, Clamme avance, tirant le meilleur de ses expériences pour tracer son chemin, parsemés de détours.
Les tabous que l’on effleure du bout des mots, la fragilité du français et le rock anglo-saxon, après s’être illustré dans des sonorités métalliques, électroniques et rocailleuses sur toutes les routes de France aux côtés de références comme Cascadeur, As Animals, Micky Green ou encore Cock Robin.
Clamme aux Océanes ? Une nouvelle star est née !




Valérie Bornand ‘Peindre, peindre – Toujours peindre. Encore peindre. Le mieux possible, le vide et le plein, le léger et le dense, le vivant et le souffle’.
Ces mots sont du peintre et graveur chinois, Zao Wou Ki, et pourraient s’adresser à une artiste hors norme qui jusqu’au 26 avril expose Gare de l’Art de Saint Paul en Born. Dernières heures pour s’attarder sur l’univers de Valérie Bornand, landaise d’adoption.
L’expo s’appelle ‘Transhumances’. Coïncidence des opposés, entre ombre et lumière, l’enfermement et la délivrance…
Surgissent sous le crayon ou le pinceau de l’artiste, comme guidé intuitivement des personnages étranges, tous issus de l’imagination de cette jeune femme, née à Lausanne dans un environnement austère et suffocant.
Valérie Bornand,, une ‘adulescente’ qui s’amuse et vit de son art, de ce que lui apprennent ses mains d’elle devant une toile ou feuille blanche, c’est ainsi…
De la Suisse à la France, en demeurant 16 ans durant au Portugal. Quête cohérente des paradoxes, Valérie est à la fois l’ombre et la lumière.
Valérie Bornand, libre de penser et de respirer aujourd’hui… le choix de la Gare de l’Art et de sa génitrice Marie Marmet.

Serge Diederich dit 'Sergio',père de 'Jazz in Sanguinet' Qui dit Juin dans la région des Grands Lacs dit ‘Océanes de la radio’ et qui dit juillet pense forcément à ‘Jazz in Sanguinet’. 19ème édition sur les rails...‘ou presque’ qui, du 19 au 22 juillet cous proposera pas moins de 14 concerts.
Créateur du Festival et directeur artistique, Serge Diederich (dit ‘Sergio’) n’a pas vu filer les années, il se souvient très bien de l’origine de celui-ci...
Un Festival d’échanges et de rencontres avant tout pour l’équipe organisatrice qui, sur ces deux décennies, a vécu de savoureux moments. A Sergio d’avoir, au micro d’Hervé Delrieu, régénéré sa mémoire ‘vive’, comme si c’était hier…
Têtes d’affiche de cette édition 2018 : ElectroDeluxe et Liane Foly. Une succulente programmation dont est particulièrement fier le père de ‘Jazz in Sanguinet’. Liane, il y a longtemps qu’il l’a voulait…
Opportunités pour l’Office de Tourisme des Grands Lacs qui, cette année encore du 19 au 22 juillet, œuvrera ‘Espace Gemme’ de Sanguinet.

Véronique Bonnecaze Master Classes de Piano, Centre culturel l’Arcanson, organisé jusqu’à dimanche par la ville et Musica Club.
Une belle semaine pour la 5ème année consécutive, sous l’égide de la pianiste de renom Véronique Bonnecaze. 'Biscarrosse ?', une évidence nous a-t-elle dit. Acoustique, lieu et accueil de l’organisation, forcement…
Beaucoup d’asiatiques invitées pour suivre les cours de Véronique Bonnecaze : la référence. A la pianiste émérite et enseignante à l’École Normale de Musique de Paris de nous avoir dit ce qu’elle pensait amener de plus…l'affectif !
Concert des élèves de Véronique Bonnecaze ce 19 avril à 20h30 Centre culture l’Arcanson, comme ce samedi 21 à la même heure et dimanche 22 en clôture à 16h.

Véronique Gravier Galerie de l’Orme de Biscarrosse, quelques heures encore (voire minutes) pour découvrir sur les cimaises les acryliques et huiles de Véronique Gravier, ‘Les Perles de la mer’ en hommage à Susy Jacquet voulues par l’artiste.
De ces perles, parlons-en justement…la ‘signature’ de Véronique Gravier qui aura ému pratiquement chaque visiteur, symbiose de la Nature et de l’Art.
Prochaine exposition Galerie de l’Orme, du 20 au 29 Avril, celle d’Assia Dubois.

Le phénomène The Voice, Antoine Galey, aux Océanes de la radio 2018, ce 2 juin à Biscarrosse-Plage ! Antoine Galey est né à Nice en 1999. Il grandit au son de Chris Isaak, Eric Clapton, Francis Cabrel ou encore Louise Attaque… Il commence à apprendre la guitare à huit ans et découvre le Rock’n Roll avec AC/DC, les Rolling Stones, les Beatles et bien d’autres.
À 16 ans, il participe à THE VOICE. Lors des auditions à l’aveugle, il reprend 'Boys don’t cry' de The Cure. Tout le jury se retourne et c’est finalement avec Garou qu’il décide de poursuivre l’aventure. Il arrive en finale de cette 5ème saison.
Antoine Galey se lance alors définitivement dans la musique. Il emménage à Paris, en plein centre de Pigalle et, inspiré par Jean-Louis Aubert, Jacques Brel, Noir Désir, commence à écrire et composer ses premiers textes et musiques. Aujourd’hui, il vient d’enregistrer son premier album dont 'On ne sauvera pas le monde ce soir' en est le 1er extrait. Dans ce single aux couleurs électro-pop, il s’adresse à sa génération avec des mots simples et forts.
Antoine a collaboré principalement avec Frédéric Château, auteur-compositeur et réalisateur, (Florent Pagny, Pascal Obispo, Jean-Jacques Goldman…) avec lequel il a co- composé et co-écrit certains morceaux.
Sur la scène des Océanes de la radio, n'en doutons pas, Antoine sera ce 2 juin 2018 transcendé, devant près de 10 000 spectateurs. Pour partir sur la route, il s’entoure d’amis musiciens (guitare, basse et batterie) avec lesquels il partage les mêmes goûts musicaux. C’est lors de ses concerts, toujours plein d’énergie, qu’Antoine embrase les salles notamment en 1er partie de Raphael en octobre 2017.
A très vite Antoine, le public landais et girondin t'attend !!!

Haylen, première artiste des Océanes de la radio 2018 dévoilée Haylen est une véritable pin-up des temps modernes !
Derrière son sourire ravageur se cache une redoutable chanteuse Rock’n’Roll vintage et sexy à la voix exceptionnelle !
Après s'être fait remarqué sur la saison 5 de 'The Voice' et avoir intégré l'équipe de Zazie, Haylen est choisie pour interpréter le premier rôle féminin, Louise de Rénal, dans le Spectacle Musical 'Le Rouge et le Noir' qui se joue durant l'hiver 2016 au Palace.
Son premier EP de 5 titres'Out of Line' savant mélange entre Trip-Hop et Soul en Anglais et en Français, sortira le 20 Avril prochain. Haylen célébrera la sortie de cet opus le 26 avril au Studio de l'Ermitage à Paris et sera sur le plateau géant FM des 'Océanes de la radio' ce 2 juin à Biscarrosse-Plage, devant 10 000 spectateurs, on s'en délecte déjà !

Olivier Saint Laurans et Bernard Bourguignon du Photo Ciné Club de l'Espace A votre bon jugement Messieurs Dames !
Instants figés projetés et parfois ‘discutés’ ces 10 et 11 mars prochains à Biscarrosse où se tiendront les ‘Jugements des concours régionaux photos’ organisés par le Photo Club de l’Espace, Centre culturel l’Arcanson. Entrée libre et gratuite pour cette manifestation qui, l’an dernier, s’est tenue à Mimizan Olivier Saint Laurans, secrétaire de section et ex-juge, abonde dans cette interactivité...
Jugements, discussions, projections...mais aussi expo. Olivier attend beaucoup de ces échanges qui s’avéreront (rajoute-t-il) constructifs…
1600 clichés environ seront soumis aux jugements, un vrai casse tête !
Et certaines photos peuvent marquer les esprits…OSL a intercepté dans sa mémoire l’une d’entre elles, tout comme le responsable du ‘Photo Club’ Bernard Bourguignon Demeurera sur ces deux jours une exposition visible de tous. Quand la photo va, tout va !
Rendez-vous ces 10 et 11 mars prochains, Arcanson de Biscarrosse

Photo Ciné Club de l'Espace, de l'ESCALL De petits clics pour de grandes ‘claques’ émotionnelles.
L’événement mérite qu’on s’y attarde, ‘Jugements des concours régionaux de photographies’ ces 10 et 11 mars prochains à Biscarrosse, une manifestation de l’Union régionale d’Aquitaine et de la Fédération photographique de France, supportée par le ‘Photo Ciné Club de l’Espace’ de l’Escall. Au responsable de section, Bernard Bourguignon, de s’être (au micro d’Hervé Delrieu) félicité du retour de cette organisation.
Nouveauté 2018, une catégorie ‘Jeunes’ jugée différemment, côté digital…
Sur ces journées, les juges pourront s’expliquer de leurs notes et échanger avec le public entre deux projections. Une vraie rencontre interactive à l’Arcanson dont FGL est partenaire.
Comptez 3 juges par catégories ces 10 et 11 mars. Car difficile en effet de considérer (pour une seule personne) une photo bonne ou moins bonne...c’est là où toutes sensibilités sont à prendre en compte.
Part d’affectif en effet quand tu nous tiens...nous reparlerons vendredi de ces ‘Jugements’ avec Olivier Saint Laurans, secrétaire de la section photo de l’Escall à Biscarrosse.

Saint Valentin Place à l’amour une nouvelle fois dans cette édition, à cet amour qui échappe à certains, décrié par les pessimistes et encensé par les autres !
L’amour qui fait tourner les têtes et surtout la planète, depuis que le monde est monde ! Le ‘Graal’ par excellence !
Mais que ferez-vous ce 14 février pour séduire l’élu de votre cœur et comment réagiriez-vous si votre ‘moitié’ vous disait que ce mercredi ce sont ses copines ou copains qui comptent le plus… ?
A écouter, vos réponses au micro de Lalie-Lou Dessalle, au coeur du journal région d'Hervé Delrieu
Ce mercredi midi, vous allez nous livrer votre définition de l’amour et votre programme avec ce ‘Saint’ qui a, parait-il, une vraie histoire...

Christian Brocchetto Dernières heures d’expo, Galerie de l’Orme de Biscarrosse, pour le photographe amateur Christian Brocchetto.
‘Balades nocturnes et voûtes d’églises’, tel est le thème que présente ce nouvel administré. Photographies à découvrir jusqu’à ce dimanche 11 février 2018 à 19h.

Bis'Canti chante ce 7 février Johnny Hallyday à Biscarrosse, 'Cirque' ce samedi avec le Crabb Place au spectacle, non pas celui de la neige qui tombe depuis quelques jours sur les Landes, mais au spectacle vivant tel que vous le propose le Crabb par exemple ce samedi 10 février à l’Arcanson Biscarrosse, dès 20h30.
‘Couleurs de la vie’ avec les clowns musiciens de la compagnie l’Attraction Céleste qui joueront ‘Bobines’, vous entendrez ce jour l'interview du directeur Jean-Marc Helies
A noter l’excellente prestation samedi dernier (en ce même lieu) de l’Orchestre Symphonique de Mérignac qui a fait salle comble.
Par les Baladins de l’Escall sera joué ce 24 février ‘Devenez un vert de terre’, Histoire de fous par la compagnie ‘Mmm’ avec ‘Grain’ ce 3 mars, toujours à l’Arcanson.
Ce soir 7 février, église Saint Martin de Biscarrosse, c’est la chorale du collège Jean Mermoz ‘Bisc’Canti’ qui chante dès 19h du ‘Johnny Hallyday’.
Emilie Lacassy, chef de chœur et professeure, nous a dit le pourquoi de cette date au micro de Christophe Darcos.
Ce 16 février Parnasse de Mimizan pièce de théâtre ‘Un animal de compagnie’, jouée dès 20h30, avant la prestation de ‘Corentin le Magicien’ programmée le 23 février. Samedi 10 février, salle des fêtes de Parentis en Born, par la Compagnie Garonotes, spectacle musical ‘Cinéma’, rétrospective musicale de 70 ans de 7ème Art, conçue et réalisée par Laurence Labeyrie.

Le billet d'humeur de Ghislain Berthelemy Le concours de l’Eurovision de la chanson 2018 aura lieu le 12 mai à Lisbonne.
La France qui n’a pas brillée depuis bien longtemps a-t-elle une chance de bien figurer cette année ?
France télévision a programmé l’émission Destination Eurovision pour sélectionner le candidat français. Après audition des chansons en compétition nationale, des représentants de pays membres de l’Eurovision devaient effectuer un classement. Puis c’est le vote des téléspectateurs français comptant pour 50% qui venait s’additionner.
Le jury international a plébiscité nettement la chanson EVA de Lissandro GUCCI. En y regardant de plus près, on constate que la chanson est rythmée mais surtout que le refrain est en anglais. Le public français en a décidé autrement, préférant Mercy de Madame Monsieur, certainement pour ses belles paroles racontant la naissance d’une enfant sur un bateau de migrants fuyant la guerre.
Il est vrai que cette chanson est belle et touchante et je comprends que mes compatriotes y aient été sensibles, mais je ne pense pas qu’elle puisse gagner l’Eurovision car lorsque l’on n’est pas francophone on ne peut que juger la mélodie et je trouve celle-ci un peu trop monotone au niveau des couplets, bien que le refrain soit plus rythmé.
N’aurait-il pas mieux valu accorder au vote français, le même poids qu’au vote international ? Cela aurait été une meilleure stratégie pour gagner.
C’est seulement mon avis.

Ghislain Berthelemy

Pascal Obispo, heureux nouveau coach dans The Voice ! Pour cette nouvelle saison de 'The Voice' sur TF1, il rejoint Zazie, Florent Pagny et Mika. Pascal Obispo vous dit tout sur sa nouvelle aventure !

Le billet d'humeur de Ghislain Berthelemy C’est l’histoire d’un éléphant jaune d’Amérique qu’une faible majorité de ses congénères avait reconnu comme chef de harde.
Souvent il lui arrivait de susciter la polémique par ses prises de positions unilatérales, par son manque de sociabilité et de diplomatie, par ses nombreuses contradictions. De plus, la répétition de bourdes lui ôtait une large part de crédibilité entre la divulgation d’informations secrètes, la révélation de faits inexacts et l’affirmation de mensonges.
On sait que l’éléphant est réputé pour anticiper l’arrivée des intempéries, mais certainement pas pour en expliquer les causes.
Tiens, tout récemment au sujet de la vague de froid sévissant sur son territoire il a tweeté : 'Peut-être qu'on pourrait utiliser un peu de ce bon vieux réchauffement climatique afin de s'en protéger.'
Cette nouvelle sortie médiatique a semé la révolte au sein du troupeau et certains rebelles lui ont expliqué la différence entre la météo et le climat.
La météo c’est ce qui se passe dans notre ciel, dans l’heure, la journée, voir la semaine.
Le climat étudie les phénomènes météorologiques sur un longue période de plusieurs dizaines d’années.
Encore une gaffe du chef des éléphants qui ne le glorifie pas et dont il aurait bien pu se passer.
Pour sa défense, il faut bien reconnaître que l’éléphant est le mammifère qui possède le plus petit cerveau en rapport avec sa taille. Vu ainsi, l’indulgence pourrait être de mise, mais attention, un éléphant ça trompe énormément.
C’est seulement mon avis

Ghislain Berthelemy

Ghislain Berthelemy : son avis sur l'accidentologie Ca y est, la décision est tombée. La vitesse maximum hors agglomération va être limitée à 80 km/h à partir de juillet pour tenter de faire baisser la mortalité routière. Il faut rappeler qu’en 2016, 63% des accidents mortels se sont produits hors agglomération.
Mais est-ce vraiment une bonne idée ? Il est vrai que rouler moins vite permet de s’arrêter plus rapidement si nécessaire. Mais fallait-il généraliser la mesure sur tout le réseau routier secondaire ? Ne pouvait-on pas dans un premier temps traiter les secteurs les plus accidentogènes ? N’y a-t-il pas derrière cette mesure une arrière-pensée bien moins sécuritaire mais plus lucrative pour les finances de l’état?
Il y avait peut-être aussi mieux à faire, surtout quand on constate que dans 29% des accidents mortels il y a un problème d’alcool et dans 20% des cas un problème de stupéfiants. Parmi les nouvelles mesures prises, seuls les conducteurs alcoolisés récidivistes se verront imposer l’usage d’éthylotest anti-démarrage. Et les autres ?
Quant aux usagers de stupéfiants, la répression à leur égard sera renforcée. Cela suffira-t-il ?
Enfin, les nouvelles sanctions à l’encontre des usagers du téléphone au volant me semblent bien plus adaptées.
Elle est comme ça la France ! Toute nouvelle mesure suscite la méfiance, déclenche la polémique. Seuls les résultats atténueront la rébellion populaire.
Alors armons-nous de patience. Prenons notre temps pour nous déplacer car comme dit Alain Souchon même si la vie ne vaut rien, rien ne vaut la vie.
C’est seulement mon avis.

Ghislain Berthelemy

Ghislain Berthelemy : son avis sur les passages à niveaux Faut-il appréhender un risque lors de chaque franchissement d’un passage à niveau sachant qu’une fois sur deux lors d’une collision train / voiture, celle-ci est mortelle pour l’automobiliste?
Le récent drame de Millas dont nous ne connaissons pas encore les causes et responsabilités a déchainé la communication sur les réseaux sociaux. De plus en plus fréquemment nous avons connaissance d’évènements anormaux. Alors quelles conclusions faut-il en tirer ? Vrais problèmes ou fausses affirmations : Bien difficile de se prononcer. Les internautes sont-ils dignes de croyance malgré les images publiées ?
Selon SNCF réseau, on constate au moins 100 collisions par an dont 98% sont la conséquence d’un comportement inadapté des automobilistes : Manque de vigilance, impatience, non-respect du code de la route. Des campagnes de sensibilisation au respect du code de la route sont prévues pour le grand public.
Il resterait donc annuellement 2 collisions dont la cause pourrait être imputée à des incidents techniques. C’est toujours 2 de trop que nous pourrions éviter comment ?
En supprimant les passages à niveau ? Il en existe 15 000. A long terme vraisemblablement, mais il faut gérer l’immédiat.
En rajoutant de la présence humaine en doublon des équipements mécaniques ? Impossible, ça coute trop cher la main d’œuvre aujourd’hui.
En généralisant la vidéosurveillance ? Efficace à postériori pour les besoins d’enquêtes, mais cela n’évitera pas les incidents mécaniques.
Alors que faut-il faire ?
Peut-être adopter le même comportement qu’au niveau des passages à niveau sans barrière : C’est-à-dire, marquer l’arrêt systématiquement et vérifier avant de s’engager qu’il n’y a de danger ni à droite ni à gauche.
Je sais, le flux de circulation va être ralenti. C’est vrai, mais la vie ne vaut-elle pas quelques minutes de patience ?
C’est seulement mon avis...

Ghislain Berthelemy.

Bernadette Petitpas...and Co Que l’Art puisse perdurer en ce début d’année 2018 dans les Landes, notamment Galerie de l’Orme de Biscarrosse où Nani-Rose-Fourcade et Daniel Poulain ont investi ce lieu jusqu’à ce dimanche 7 janvier.
C’est Vladimir Djanov, Christine Pouy-Plantier et Bernadette Petitpas qui avaient clôturé l’année 2017. Bernadette à qui l’on doit la belle occupation de cette galerie...la chef d’orchestre.
Bernadette la généreuse, celle qui, retraitée, défend l’Art dans sa ville de cœur et active son réseau pour que vive la Galerie de l’Orme, près de l’église de Biscarrosse.
Dans l’immédiat, c’est Nani-Rose Fourcade et Daniel Poulain qui vous attendent.

Marc Petit Joyeux Noël à tous et que vos esprits continuent longtemps de rêver….
Pas de bonhomme vêtu de rouge et souriant à Mimizan (dans le nouveau lieu d’art contemporain et d’expo permanente) mais des œuvres étranges dans un airial, des créatures sorties des ténèbres, créations de Marc Petit. Car, c’est par passion et conviction qu’un couple met à l’honneur l’artiste lotois, internationalement connu. Objectif d’Airial Galerie réalisé par Pascale et Jean-Claude Beaudet, détenteurs de dizaines de ses œuvres. Des sculptures, monumentales pour certaines, parlent à ces adeptes de Marc Petit.
Ils ont d’ailleurs, cette fin d’année, inauguré leur lieu de vie et d’art en présence de nombreuses personnalités, dont le président du Conseil départemental des Landes.
A été projeté lors de cette ouverture, en avant 1ère, le film d’Emma Le Bail Deconchat : ‘Marc Petit, sous le ciel des vivants’. Au cœur de cet airial, vous entendrez le sentiment d’une invitée, voisine des Beaudet de surcroît.
Galerie à découvrir au 61 rue de Galand à Mimizan.
Suite de ce reportage début 2018 avec le témoignage de Marc Petit et le sentiment du Maire Christian Plantier.

Ghislain Berthelemy : SDF, c'est son avis Le froid sévit sur l’hexagone. L’hiver est arrivé brutalement sur la capitale comme ailleurs bravant l’automne et le supplantant sans vergogne.
Les journées n’ont de cesse que de raccourcir jusqu’à la fin du mois et font le bonheur des nuits qui enveloppent nos contrées de leur rigoureux manteau d’hiver.
Les populations s’éclipsent rapidement le soir pour rejoindre leur doux logis. Enfin, pas toutes les populations, car il y a 3000 âmes à Paris qui n’ont pas cette chance si tant est que le fait d’avoir un toit peut être assimilé à de la chance.
Je ne comprendrai jamais pourquoi notre planète ne peut offrir un toit à chacun de ses habitants. De quel droit certains s’arrogent de vastes bouts de terre et d’autres n’ont pas le moindre lopin où s’allonger, où s’abriter ?
Je ne comprendrai jamais comment un monde aussi évolué que le nôtre dédaigne une partie de ses congénères et les laisse dans le plus grand dénuement affronter la mort tous les soirs, toutes les nuits.
Mais ce qui m’horripile le plus, ce qui me rend mal à l’aise à en vomir c’est d’apprendre qu’il existe en ville des dispositifs anti-sdf sous forme de plans inclinés empêchant de pouvoir s’asseoir ou s’allonger, des douches froides, des spray répulsifs. Quel dégout ! Quelle laideur !
J’ai regardé il y a peu l’émission RV en terre inconnue en Ethiopie. Très belle émission au passage. J’y ai découvert d’autres habitants de la terre d’une contrée sauvage, d’un monde ancien bien différent du nôtre, des gens pauvres, démunis de tous ce que notre société a créé de confortable mais souvent superflu, des gens qui dorment aussi dehors à même le sol, mais des gens qui s’entraident et se respectent, des gens qui ont manifesté de l’empathie et des émotions positives et agréables vis-à-vis de leurs visiteurs nantis.
J’ai aussitôt pensé à nos sdf et j’ai eu honte de notre civilisation.
Oh bien sûr je n’envie pas cette vie ! Comme la plupart des gens autour de moi je vis avec le modernisme, je profite du progrès et des avancées technologiques.
Mais ces jours-ci la réalité m’a rattrapé et je suis de ceux qui trouvent dans cette émission un vrai vecteur d’éducation afin que chacun se préoccupe un peu plus des autres.
Mais c’est seulement mon avis !

Ghislain Berthelemy

Christelle Sakwa Comment ne pas identifier la station à celle qui, depuis octobre 1990, l'aura marquée à jamais.
Toute l'équipe de la première station indépendante landaise souhaite tout le bonheur du monde à cette belle âme qui depuis 27 ans a œuvré à la bonne marche (bonne écoute !) de Fréquence Grands Lacs
Efficace et rigoureuse, Christelle a depuis presque trois décennies porté toutes les casquettes. Animatrice et réalisatrice (Chris Apple), voix des publicités (passée par Europe 2), secrétaire de direction et coordinatrice forte de la logistique des Océanes de la radio (et des Traverses Océanes), présentatrice des journaux régionaux, décoratrice des studios 'Diane Tell' etc... elle symbolise à elle seule la pérennité de la station de radio préférée des nord-landais.
Rendons aujourd'hui cette lumière à Christelle en partageant ce post, fruit de nos remerciements, pour ce beau travail de l'ombre
Celà s'appelle la modestie et le talent
Au nom de tous, merci et que ton chemin, en Charentes, soit des plus fleuris. Tu le mérites tant !

L'équipe d'FGL, ses administrateurs et fidèles auditeurs

Les Saltim'Born A votre bon cœur Messieurs Dames ici et là dans les Landes pour un Téléthon prometteur qui entend battre (avec sa marraine ‘Zazie’) tous les records… que ce soit à Biscarrosse, Sanguinet, Parentis, Ychoux, Aureilhan, Mimizan, Pontenx, Saint Paul en Born, Saint Paul lès Dax ou encore Dax, comment citer ici toutes les communes !
C’est dans ce contexte caritatif, mais pour une autre bonne cause, l’association 3AB à Biscarrosse, que joueront samedi 9 décembre 2017 les Saltim’Born, salle de l’Arcanson dès 20h30. Une évidence pour le président Romain Veziat qui se souvient des plus de 2500 euros qui l’an dernier avaient été remis à cette entité.

Franck Soubrane ‘Oh la belle aventure !’, celle qui peut-être en 2018 permettra à un fana d’aéronautique, un sacré pilote Biscarrossais de participer au ‘Vintage-Air Rally’. De Ushuaia à Lakeland’s en Floride, en avion vintage svp…
Un beau défi pour le pilote de ligne d’Air France, Franck Soubrane, qui pour l’instant fait parti de le ‘Short list mondiale’, seules 15 places étant promises...Franck, originaire de Brive, 51 ans, et son palmarès ‘voltige’ impressionnant, installé depuis 2009 au village aéronautique. Dans l’immédiat, il est (comme ces 60 pilotes retenus) dans l’attente, le résultat n’étant connu que cette fin de semaine (avant ce 1er décembre)
Et vous pouvez aider Franck, ‘liker’ sa page par exemple, l’encourager pour qu’il vive son rêve, être derrière lui par le biais des réseaux sociaux simplement. Il compte sur vous !
Franck Soubrane, modeste devant l’éternel, vice-champion du monde de voltige par équipe, avec la France en 2000, mais surtout champion d’Europe individuel 2003 dans cette discipline. ‘Même pas peur’ semble-t-il nous dire, en se remémorant ses péripéties passées...
‘Il n’y a pas de bon pilote’ rajoute Franck, ‘il n’y a que des vieux pilotes…’ Un ‘privilégié’ qui le sait et qui aime sa vie, c’était ce jour ,sur Fgl, le portrait d’un beau et passionné personnage.

Ghislain Berthelemy A l’heure où de plus en plus de médicaments sont déremboursés et où de plus en plus de français ont recours à l’automédication, une enquête de 60 millions de consommateurs nous dévoile une liste noire de produits.
Sur 62 médicaments d’usage courant, seulement 13 présentent un rapport bénéfice / risque favorable comme le Vicks Vaporub que ma frêle poitrine d’enfant à expérimenté jadis et dont je peux ajouter : sans aucune séquelles.
La moitié d’entre eux sont à proscrire pour un rapport bénéfice / risque défavorable dont notamment le risque d’accidents cardiovasculaires. 60 millions cite entre autres : ACTIFED RHUME, DOLIRHUME, NUROFEN RHUME. Des produits bien connus des consommateurs, des produits 3 en 1 comme la lessive, capables de soigner en même temps le nez bouché, le nez qui coule et le mal de tête.
Pourtant, l’automédication progresse en France et cela fait bien entendu le jeu des industriels et des laboratoires. Mais cette pratique ne devrait-elle pas être plus encadrée, plus accompagnée ?
On pourrait désengorger les cabinets médicaux, générer des économies pour la Sécurité Sociale tout en prévenant les risques sans semer la peur ou le doute !
Les politiques déremboursent les médicaments
Les laboratoires encouragent l’automédication
Les médecins sont un peu inquiets
Alors que faut-il faire ?
Peut-être donner davantage de responsabilités aux pharmaciens !
La meilleure réponse, c’est le docteur KIERZEK chroniqueur au Magazine de la santé qui nous la donne
A la question : 'Dans quelle situation peut-on se passer du médecin ?' il répond : 'Toutes les situations chez un adulte en bonne santé qui présente un trouble bénin '
Comme quoi, si nous sommes en bonne santé nous ne craignons pas les effets secondaires des médicaments
Alors pourquoi attend-on d’être malade pour se soigner ?
C’est seulement mon avis

Ghislain Berthelemy

Ghislain Berthelemy Pourquoi rendre 8 nouveaux vaccins obligatoires ?
Pourquoi pas ? Dans la mesure où la vaccination est destinée à lutter contre les épidémies et que l’on sait qu’une des raisons de la réapparition des épidémies en France est l’insuffisance de la couverture vaccinale, cela semble une évidence.
Qui se plaint aujourd’hui de la vaccination contre la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite initiée il y a 50 ans ? Les résultats sont probants avec l’éradication de la diphtérie et de la poliomyélite. Pour ce qui est du tétanos je conviens qu’il n’en est pas de même car la bactérie est naturellement présente dans la terre. Mais peut-être que parallèlement à la vaccination il suffirait de développer une éducation sanitaire plus poussée pour atteindre le même résultat.
J’entends les détracteurs dire : Quid de ces maladies en l’absence de vaccination ? Ils n’ont pas tort mais pourquoi revenir en arrière ? Et pourquoi ne pas l’étendre à d’autres maladies plus ou moins dangereuses comme la rougeole qui après un net repli réapparait dans nos contrées développées ?
Les effets secondaires me direz-vous ! Mais quels sont-ils ? Une légère douleur à l’endroit de l’injection, une faible fièvre, voire dans de rares cas une plus forte ou une réaction allergique ? Oui, effectivement cela peut se produire, mais qu’est-ce en regard de la maladie elle-même ? Alors de là à remettre en cause la vaccination, chacun en jugera en conscience.
Ah oui, j’oubliais l’éventuelle nocivité des adjuvants comme les sels d’aluminium, ces substances qui stimulent le système immunitaire. 90 ans de recul d’utilisation dans le monde me semblent suffisants pour penser qu’ils sont inoffensifs.
Alors pour ou contre l’extension de la vaccination obligatoire ? Je réponds pour !
C’est mon avis

Isabelle Suberbielle Instants VB’ Dance ce jour après avoir évoqué (cette rentrée 2017/2018) les nouveaux cours de Capoeira et de Danse que distille à Biscarrosse le ‘Studio’, diversité oblige...
Professeure de ‘Danse urbaine’, c’est Isabelle Suberbielle qui entend depuis quelques semaines initier de nouveaux élèves au Ragga Dancehall, au Street et Hip hop. Une ouverture de cours qui a déjà séduit une dizaine d’élèves, d’autant que la prof est directrice sur La Teste de Buch d’un autre studio. Une référence et une chance pour tous avec cette amoureuse des Landes.
Diplômée d’État en danses modernes, Isa Suberbielle sait de quoi elle parle, elle la passionnée qui aime aujourd’hui transmettre. Une vocation sur le tard…

Lélie Abadie C’est toute une ville et un ‘pays’ qui lui rend hommage.
Honneur jusqu’au 19 novembre à l’artiste biscarrossaise Lélie Abadie, Galerie de l’Orme, avec entrée libre de 10 à 12h30 et de 15 à 19h.
Merci à Lélie d’avoir accepté notre invitation... précieuse et rare car on sait qu'elle n’aime pas trop parler d'elle. Cette 'Carte blanche' pour l’artiste internationale reconnue qu'elle est représente beaucoup, la reconnaissance de sa ville.
Expo exceptionnelle actuellement Galerie de l’Orme avec une vingtaine de tableaux, de magnifiques aquarelles….
On précise aussi que celle-ci est liée à un travail de pédagogie avec des établissements scolaires pour une sensibilisation des enfants mais aussi du grand public, amateur d’art ou public plus aguerri à ces techniques, par le biais de visites commentées et d’ateliers.

Disparition de l'acteur français Jean Rochefort C’était un des derniers ‘grands’, de ceux qu’on n’oublie pas...
Assurément, la disparition de l’acteur français Jean Rochefort ne vous laisse pas sur les différents réseaux sociaux indifférents.
Mort d’une figure du 7ème art tricolore avec, ici dans les Landes, les hommages de Michel Mandeau, responsable à Biscarrosse des cinémas Le Jean Renoir et l’Atlantic. L’actualité de Michel Mandeau, c’est du 17 au 22 octobre, l’organisation du second Festival du cinéma québécois des Grands Lacs, nous en reparlerons…
Demeure évidemment le projet d’agrandissement du complexe nord-landais qui fin 2018 passera à quatre salles, au bourg. Un nouveau cinéma que chacun attend. Coût des travaux : plus de 3 millions d’euros financés en majorité par la société gérante.
FGL, à ce sujet, a déjà dévoilé les plans du Jean Renoir cet été, post qui a suscité énormément de curiosités, plus de 45 000 vues.
Premiers coups de pioches en avril/mai avec à la clé un an de chantier pendant lequel le cinéma continuera de fonctionner...une gageure !

Gérard Palaprat Disparition de Gérard Palaprat, auteur (souvenez-vous dans les années 70) de ‘Pour la fin du monde ;…’.
Ami de la rédaction d’FGL sur facebook, il n’avait que 67 ans. Il s’est éteint à Niort, victime d’un long cancer. Sa page de réseau social le situait à Lacanau en Gironde.
Il avait participé à la comédie musicale hippie ‘Hair’.
Paix à son âme.

Didier Navas Des couleurs et des toiles avec Didier Navas qui Galerie de l’Orme exposait dernièrement à Biscarrosse, ce début septembre 2017.
Les couleurs d’un homme originaire de Dordogne qui aime le mouvement, véritable artiste sachant écrire et peindre…un électron libre et créatif.
Car pour Didier, chaque toile a son histoire puis son propre parcours.
Au peintre de nous avoir confié qu’il ne s’attachait par forcément à son une œuvre et que la suivante serait certainement son coup de cœur. Puissent ces ‘taches’ de couleurs égayer le quotidien de chacun, aux quatre coins du monde.
Retrouvez Didier Navas en images, déjà sur ce site FGL mais encore sur le Facebook de votre station. Les couleurs d’une vie...

José Da Rocha et Maria Artisanat passion dans les Landes avec le savoir-faire d’un nouveau venu à Biscarrosse récompensé !
Titre de ‘Compagnon du goût’ pour José Da Rocha et Marcia remis récemment dans leur boutique ‘Le Cochon d’Or’ située avenue de la République. La référence ‘bon goût’ au sein des bouchers-charcutiers comme nous l’a affirmé ce nouveau compagnon. Générosité de Maria et José, passionnés par leur métier et toujours prêt à partager, régal des papilles en perspectives...
Focus sonore également sur les compagnons du goût avec Thierry Castagnet, porte-parole national de ce réseau. Une référence depuis 1997 pour toute une profession.
Et quand on parle de qualité, on parle aussi dans les Landes de ‘Bio’. Fête Bio des Landes en partenariat avec votre station FGL ce dimanche parc de la Nature à Tarnos.
Elle est proposée par le CIVAM Bio des Landes et de ses partenaires, l’AMAP de Labenne, Doman Chalosse Vivante et l’AMAP de Tarnos.

Véronique Bonnecaze Leurs concerts, du 12 au 16 septembre derniers, n’ont peut-être pas fait guichets fermés, mais ils auront eu le mérite de vous réconcilier avec la grande musique, qu’elle soit flûte ou piano.
Clapotis d’honneur et de respect aux élèves de Véronique Bonnecaze et de Mihi Kim pour leurs prestations à l’Arcanson Biscarrosse. Des ‘Master classes’ initiées par la 1ère nommée, véritable ‘Musica Club’ de la ville de Biscarrosse.
4ème année de présence pour ces ‘Master Classes’, désormais traditionnels et classiques de par l’excellence des œuvres jouées… Acquis et connaissances à appliquer pour Camille Cxin et Jman (Luna) qui pour la 1ère fois ont rejoint cet automne les cours magistraux de Véronique.
Bis répétita par contre pour Rina et Yhong (Yen O), japonaise et chinoise. Au pays du soleil levant, on sait aussi qu’à l’ouest tout art est nouveau.
Et que vive cette belle collaboration entre la professeure, ses élèves et la ville. Instants de grâce pour les oreilles d’un public qui à chaque fois aura au tiers rempli la salle.

Chantal Bressier Si elles existent 13 après, c'est grâce à elle, grâce à ce petit bout de femme bourrée d'énergie positive, grâce à Chantal Bressier présidente d'autre part de l'ACBP mais aussi de 3AB (et administratrice de l'association qui gère FGL).
Long week-end bleu et blanc, de vendredi à dimanche Place Dufau à Biscarrosse Plage, le second week de septembre désormais comme nous l'a expliquée Chantal qui entend ainsi renouer complètement avec la tradition.
Un lieu convivial et chaud où chaque autochtone se réapproprie sa station balnéaire, mais attention vous ne pourrez consommer que sur ce périmètre, réglementation sur l'alcool stricte oblige.
Programme cette année encore éclectique autour des bandas et au coeur des bodegas tenues par des associations locales, un état d'esprit partagé.
Courses pédestres des 'Fêtes' 2017 sur 5 et 10 kms dès 17h ce samedi, dès 16h30 pour les enfants sur 1 km, avec départs de la cette place Dufau, une organisation du BO Athlétisme.
Que vive Biscarrosse Plage pour trois jours et qu'importe le ciel chers amis !

Vanessa Boutan-Gardebien Que retenir de cet été 2017 sur la côte landaise ?
Du bon et du moins bon, seulement côté ciel tant les animations proposées ici et là ont intéressées d’autre part un large public.
Belle rencontre sur la côte et dans l’intérieur des terres avec deux concertistes par exemple, Marie-Luce Cocquio-Schmitt et Vanessa Boutan-Gardebien. Pour le plaisir de vos oreilles que ce soit à Dax, Parentis, Vieille Saint Girons, Mimizan ou encore Contis plage au profit d’une œuvre caritative ce 21 août dernier.
Bonne nouvelle en cette fin d’été puisque Vanessa (d’autre part professeure au Conservatoire des Landes) est admise au Conservatoire Supérieur de San Sébastien. Un vœu qui se réalise pour celle qui n’a de cesse d’apprendre….
Alors, qu’est-ce que cela implique comme sacrifice pour Vanessa Boutan-Gardebien, et qu’est-ce que cela lui amènera. Vous entendrez sa réponse de cette ‘perfectionniste’, exigeante envers elle-même et son art.
Car il n’est jamais trop tard pour apprendre, sachant que jusqu’à son dernier souffle ‘On sait qu’on ne sait jamais...’ comme a surenchérit avec justesse Vanessa.
Rentrée pour tous ce mois de septembre, on s’en doutait !

Jean-Paul Froustey Prolifique et inégalable Jean-Paul Froustey, le biassut aux 40 000 ouvrages vendus... ayant encore des histoires à nous raconter.
‘Un héritage scellé sous la pierre’, c’est son nouveau roman sorti ces dernières semaines aux Éditions Lucien Souny…Le roman de votre fin d’été, s’il n’est déjà lu…
A cet autochtone (habitant près de Mimizan et attaché aux Landes) d’avoir une nouvelle fois mis en valeur le Pays Basque, lieu qu’il connaît et d’où est originaire l’une de ses tantes. 9ème roman pour l’homme de la forêt qui, sous sa plume, fait palpiter autant de vies que de situations inattendues avec des personnages attachants et souvent pleins de contradictions. Un retour aux racines pour son personnage central.
Base historique pour Jean-Paul Froustey qui noircit les pages de la connaissance…..la vôtre, de façon interposée.
L’été de Jean-Paul Froustey qui a déjà dédicacé son roman ‘Un héritage scellé sous la pierre’, à Mimizan, Lit et Mixe et Dax.
Mais déjà un autre roman est prêt à être édité, mais schutt... nous n’en dirons pas plus !

Cécile Valey Et si voyager était simple, simple comme les pages d’un livre qu’on tourne en écoutant le clapotis de l’eau ou les cigales frotter leurs ailes... pour vous rappeler qu’en été le mercure monte.
C’est justement ‘Entre lacs et forêts’ que vous amène celle qui fut élève de l’école Meyrie de Biscarrosse entre 1978 et 1983, comme un clin d’œil à ce pays qu’elle aime, bien qu’aujourd’hui vivant dans la région du Mans, elle la professeure des écoles qui aime coucher les mots et connaît l’histoire et la géographie. C’est le titre de son tout 1er roman publié aux Editions Amalthée.
Aujourd’hui Cécile ose ‘romancer’ ses souvenirs, comme une douce et apaisante thérapie, se remémorant ses peurs et ses joies qui font d’elle toujours cette ‘petite’ biscarrossaise fière de l’être, ayant vécu dans la station balnéaire jusqu’à ses 18 ans. Télé-transport dans cet univers qui l’a construit.
‘Biscarrosse mon amour’ susurre cette auteure d’une quarantaine d’années. Elle a d’autre part écrit deux autres romans qu’elle juge ‘non aboutis’, la modestie très certainement.


ARCHIVES ARTISTES utilisez le menu déroulant :

  Encore plus d'archives utiliser le moteur de recherche
  Votre annonce pub ici ?

L'ACTUALITE FACEBOOK